Hudu ma meurzh ba Rostrenn - Aujourd'hui, c'est mardi à Rostrenen

"... depuis des temps immémoriaux, Rostrenen possédait des foires et avait vocation commerciale à être le lieu d'échanges de toute une région... On s'attachera à perpétuer cette tradition et à la développer.

Dans ce siècle de mutations, ce développement devra aller de pair avec les progrès de l'agriculture, l'extension du réseau routier, la mise en eau du Canal de Nantes à Brest et l'apparition du chemin de fer...

La prospérité des commerçants repose sur la fréquence hebdomadaire des marchés et bi-mensuelle des foires. Le marché ou la foire est d'abord le lieu des transactions agricoles, les paysans y vendent leurs productions. C'est aussi pour eux un centre d'approvisionnement de produits alimentaires, d'objets manufacturés, de matériel agricole...


la place du centre au début du siècle
C'est enfin un lieu de rencontres épisodiques mais traditionnelles donc un centre de convergence important qui en assure aussi le rayonnement. Rostrenen vit par et pour ses foires qui sont le symbole de sa présence et de son activité..."

Extrait de "Rostrenen au XIXème siècle. Tome2 - Fernand Ruchon
Le marché
Le marché de Rostrenen n'a rien de comparable avec certaines manifestations touristiques contemporaines : le marché est en particulier un lieu de transaction du monde agricole.

En premier lieu : la vente des bêtes. Autrefois :
  • le Bourg-Coz : le marché aux cochons
  • le Pors-Moëlou : le marché aux vaches et bétail
  • Pont An Azen : le marché aux chevaux
Aujourd'hui, le marché ovins a lieu chaque 1er mardi du mois au Petit Foirail Place du Porzh Moëloù.

Le marché, c'est aussi un centre d'approvisionnement de l'ensemble des biens alimentaires ainsi que les biens manufacturés. 

A Rostrenen, qu'il soit aux bestiaux ou forain, le marché, étendu en ville de Pors-Moëlou au Bourg-Coz, demeure traditionnel, tout en maintenant son rôle d'attractivité économique.

A l'affiche

Quelques images

Lettre d'information

Aller au haut