chardon

La destruction des chardons des champs est rendue obligatoire par l’arrêté préfectoral du 8 avril 2005.

Sur l’ensemble du territoire du département, les propriétaires, fermiers, métayers, usufruitiers et usagers, sont tenus de procéder à la destruction du chardon des champs (Cirsium arvense) dans chacune des parcelles qu’ils possèdent ou exploitent, dont ils ont la jouissance ou l’usage, ainsi que dans les haies qui les bordent.

Pour éviter toute dissémination, les chardons doivent être détruits avant la floraison. Cette floraison s’étale de juin à septembre. Les chardons peuvent être détruits de façon mécanique ou chimique.

Les établissements publics de l’État, du Département et des communes, ainsi que tout établissement privé, sont astreints à ces obligations.

Toutes infractions aux dispositions du présent arrêté seront passibles de sanctions prévues par les articles L.251-19 à L.251-21, titre V, du Code Rural.

A l'affiche

Quelques images

Lettre d'information

Aller au haut